vendredi 15 septembre 2017

RSA de misère ou quand la CAF te met le couteau sous la gorge OVS: ennui et réflexions sur les relations humaines


  Dernièrement, j'ai reçu une notification de trop-perçu pour mon rsa. RSA que j'ai galéré à obtenir et bien sûr, il a fallu que ces neuneus de la caf me trouvent un trop-perçu. Ma situation n'a pas changé, hormis mon déménagement qui date donc l'erreur vient de leur part et je n'ai pas travaillé depuis longtemps déménagement oblige donc je ne vois même pas comment ils ont fait leur compte. Bref, j'ai demandé une remise gracieuse parce que ça veut dire moins de courses donc moins manger mais ils ont refusé et étalent la dette sur deux mois. Des fois que ce soit un caprice, hein...

  J'en ai marre d'être embêtée par leurs erreurs, ils ne font pas leur travail, ils font des erreurs et moi, je paie. On parle d'un RSA nom de nom, de 400 € qui me permettent de survivre!

  Du coup, je suis en budget minimum et je n'ai pas le courage de chercher du travail, trop occupée à survivre, m'inquiéter si je pourrai manger jusqu'à la fin du mois ou pas. Et je vois la taxe d'habitation qui arrive que je suis dans l'incapacité totale de payer. L'an dernier, j'ai payé en deux fois, là, je ne pourrai pas tout simplement.

  Je suis très très fatiguée de manger des pâtes à toutes les sauces, de ne pas avoir eu de vacances véritables depuis plus de dix ans, d'être seule et de ne pas pouvoir vivre. Je m'étais promis de sortir cet été mais sans argent, c'est difficile. J'ai traqué les sorties gratuites mais quand je suis en mode "rationnement d'essence", c'est compliqué si c'est trop loin. J'ai pu sortir une fois récemment dans une sortie gratuite pas trop trop loin.

  Je suis sortie via OVS et je me suis fait chier. Le groupe était sympa, hétéroclite. C'était un fest noz gratuit, j'ai dû prendre la voiture pour y aller mais elle a besoin de rouler. J'avais oublié les pas, ça faisait longtemps et j'ai presque fait toutes les danses, même celles où on piétine. Pas motivée du tout, j'avais à peine mangé mes pâtes sans sauce avant d'y aller la mort dans l'âme donc j'ai fini par avoir faim arrivé à minuit bien passé. Mais ça m'a fait du bien de partager ce simple moment avec des gens cools qui vont juste s'amuser. Sauf que je me suis ennuyée. J'ai fait de gros gros efforts pour discuter avec les gens mais qui est venu vers moi? Personne. Les gens n'ont même pas discuté entre eux ou à peine. Pourquoi y aller via un site de sortie si c'est pour rester dans son coin?? Je ne comprends pas les gens. J'avais espéré que peut-être je croiserai un charmant damoiseau de mon âge mais même pas. Les rares personnes de mon âge venaient en couple. Il faut que je me rende à l'évidence, j'ai des loisirs de vieux et ça ne joue pas en ma faveur. Mais d'un autre côté, je ne suis plus capable de m'obliger à aller à des sorties en boîte juste pour m'ennuyer avec l'espoir de rencontrer quelqu'un. J'avais discuté avec une fille de mon âge via un forum qui cherchait du monde pour sortir mais elle a refusé mon invitation par peur de "se  bouger". Je veux bien tendre la main aux gens mais que puis-je faire s'ils ne la saisissent pas?? Je continue à sourire aux gens parce que ça me fait plaisir d'offrir de la joie aux autres mais personne ne répond jamais. Les gens d'ici sont tellement froids.

  L'autre jour, je me suis rendu compte que ce sont les gens qui m'ont rendu comme je suis, méfiante et tellement critique envers les gens que je trouve "cons". Si une personne lambda m'avait tendu la main sans la lâcher quand je ne lui sers plus, je ne serai pas devenue comme ça. Ce n'est pas moi, ma nature profonde. C'est pareil, j'ai déménagé il y a quelques temps et une de mes voisines avait proposé de garder le contact, elle m'a appelée plusieurs fois pour prendre des nouvelles en me disant que si je passais dans le coin,  que je passe la voir. Aujourd'hui, je passe dans son coin, je tente le coup et elle me dit qu'elle n'est pas là, j'ai bien senti la non-motivation totale, une fois au pied du mur. Je laisse tomber mais franchement, je ne comprends pas les gens. C'est elle qui m'a donné son numéro, qui a insisté plein de fois par téléphone pour que je vienne la voir et rien au final. Certes, je suis mal tombée mais il y a des mots qui m'ont blessée, j'ai bien compris que sur le moment, elle était contente de garder le contact, elle m'avait même appelée pour prendre des nouvelles en me disant de passer si j'étais dans le coin, sachant qu'elle ne sort presque pas. Peut-être qu'elle n'était pas chez elle ou occupée ou qu'elle avait des soucis mais il y a des mots à ne pas utiliser. Ou elle est versatile. Ou elle était sincère sur le moment, parce qu'elle avait besoin d'une présence et aujourd'hui, elle s'est trouvé une autre béquille, elle n'a plus besoin de moi donc elle me jette. Je suis trop sensible, je le sais mais tout de même, c'est blessant d'être traitée comme une vieille chaussette qu'on jette une fois devenue inutile.
Les gens sont bizarres niveau relationnel ou je suis restée comme les enfants, au fond, ouverte, gentille et un peu naïve sans doute toute à la joie d'entrer en communication avec l'autre. Même si je suis souvent déçue de ne rien trouver de bien intéressant... A croire qu'il me faut plusieurs personnes pour fabriquer une relation complète à de rares exceptions près.

  Je ne suis pas de ce monde, je crois mais je garde la foi d'y trouver ma place un jour. Un travail où je ne m'ennuierais pas et où mes collègues ne seraient pas là à chouiner auprès du chef comme quoi je travaille trop vite (= plus vite qu'eux alors que je viens d'arriver) en cherchant à me discréditer. Un amoureux qui a fait suffisamment de chemin pour n'avoir pas besoin d'être sauvé et qui veut s'engager dans une relation avec moi sans me voir comme une bouée de sauvetage. Des amis vrais, humains, ouverts. En fait, je me rends compte que mon problème vient des gens. C'est là que ça coince mais je pensais naïvement que mieux j'irai, mieux les choses iraient. Sauf que non. Plus je m'assume et je suis bien dans ma peau, plus je sens le fossé se creuser. Mais plus je suis heureuse même seule. Pourquoi reviendrais-je en arrière? Alors qu'au fond, j'ai commencé à être seule à l'adolescence quand j'ai commencé à m'assumer comme je suis sans vouloir me fondre dans leur stupide moule trop étroit pour moi. J'ai des valeurs et des centres d'intérêt différents des gens, une histoire de vie qui fait que je vois peut-être les choses différemment. Certes mais chercher à me comprendre au lieu de me rejeter comme je l'ai fait par le passé avec les gens,  est-ce trop demander?

  Mais j'y crois! Je vais finir par y arriver! En attendant, je m'occupe d'aller toujours mieux, de me rapprocher de ma nature profonde et de mes envies peu à peu. Et ce jour-là, je changerai certainement d'avis sur les gens, enfin une partie des gens.

samedi 2 septembre 2017

Ma vie chez Pôle emploi 14: RSA, argg...

Forcément, après avoir appris que je n'ai pas de droits aux assedics (non, mais sérieux, ça sert à quoi d'accepter de petits contrats pourris???), j'ai demandé le RSA.
Et c'est reparti pour un tour, une semaine pour avoir un dossier (qu'on ne peut pas avoir sur internet et qu'on ne peut pas avoir au guichet) et au mieux deux semaines pour l'étudier: "il y a trop de demandes, vous comprenez...".

Non, je ne comprends pas! C'est la deuxième fois que je suis au RSA de misère et j'ai droit au même discours. Tu n'as qu'à embaucher des chaumeurs, chère CAF! Ca fera baisser le chaumage, ça te fera des futurs allocataires en moins. Même si on n'y connaît rien, on peut faire de la saisie de données et tes conseillers auront juste à vérifier et instruire les dossiers. (oui, parce que j'ai reçu un dossier... papier par courrier!! Histoire de perdre une semaine au lieu de le mettre en téléchargement direct pour ceux qui ont encore de l'encre dans leurs cartouches peuvent l'imprimer). Certes, c'est un document Cerfa mais bon , ce n'est pas une déclaration d'impôt!! Et je doute qu'ils les gardent une fois les dossiers traités donc bon, voilà quoi! Mais on peut dire qu'on n'a rien reçu (je lève la main!!) et/ou les perdre.

Mais j'ai harcelé appelé à plusieurs reprises la CAF et j'ai fini par avoir le fin mot de l'histoire: leur service courrier serait délocalisé ? Alors que je l'envoie à l'adresse de la CAF!! Très très fort, le courrier arrive chez eux, il part ailleurs pour être trié et réparti (où?? comment?? Non, je n'ai pas mal compris) et rien que ça ça met... une semaine. Une semaine juste pour trier le courrier, plus fort que la Poste.

Donc un dossier de RSA met en tout un mois (trois semaines au mieux) pour être traité! Pendant ce temps-là? Soit ta banque est compréhensive, soit tu as de l'épargne (toussotement gêné) (que la CAF va prendre en compte), soit ta famille t'aide (toussotement gêné) (que la CAF va prendre en compte), soit tu as profité de tes faramineuses assedics de nanti qui vit sur le dos des travailleurs pour bourrer tes placards de nourriture (perso, j'ai juste des pâtes, des biscottes, des pâtes sans sauce et des biscottes sans beurre), mais tu n'as pas de justificatifs donc tu ne peux pas avoir d'aide et tu ne tiendras pas trois semaines, soit ta banque est compréhensive, soit tu gagnes au loto et tu n'as plus droit au rsa. Soit tu trouves un emploi mais tu dois y renoncer car manger des pâtes à l'eau sans beurre sans sauce sans rien devant les collègues, c'est moyen pour s'intégrer (panneau lumineux avec une flèche "c'huis pov'; à vot' bon cœur") et on déprime vite si on peut pleurer tranquille chez soi alors si on ne peut pas, voilà. Et puis rapidement, sauf si tu peux y aller à pied, tu n'as pas de quoi payer ton ticket de bus/métro/tramway/ train (tu laisses tomber direct, c'est trop cher pour toi)/ ton essence donc tu laisses tomber. Et comme tu ne peux pas payer d'essence sauf si tu as la chance qu'il t'en reste la moitié quand tu fais ta demande, ta batterie te lâche.

Voilà, le RSA ça sert à ça. Paul Emploua ne t'aide pas à t'en sortir? Ne t'inquiète pas, le RSA achèvera de t'enfoncer!

Mais en même temps, ils ne peuvent pas comprendre...
"Les députés battus pourront en effet bénéficier de versements durant trois ans de manière dégressive : 100% de l’indemnité parlementaire (5.999,80 euros brut) durant le 1er semestre, 70% durant le 2e, 50% durant le 3e, 40% le 4e, 30% le 5 et 20% le 6e. " 20 %= 1 200 € à la louche X 577 députés. Et pendant ce temps-là, monsieur Macron veut baisser de 5 € les apl (soit un quart de mon budget d'une semaine de courses au rsa).
http://www.capital.fr/economie-politique/les-deputes-sortants-battus-beneficieront-d-indemnites-chomage-tres-avantageuses-1231987


Et pendant ce temps-là, ma banque n'est pas du tout compréhensive, j'ai encore changé de conseiller (j'adore, j'apprends que j'ai un nouveau conseiller comme ça sans qu'on me prévienne avant ou me donne de raison) et c'est un gros con! Il ne veut pas comprendre que si je suis à découvert c'est indépendant de ma volonté (genre, je pouvais prévoir!) et que je dois manger et payer mon loyer. Si je retrouve du travail, pas de souci (mais si, je serai payée en fin de mois voire au début ou à la moitié du mois suivant!! Et j'aurais des frais d'essence et/ou de nourriture, ramène tes pâtes sans beurre devant tes collègues pour voir); si je n'en retrouve pas, je dois manger et payer mes factures. Ce nanti n'a jamais été au rsa, je suppose. Mes conseillers précédents ont toujours été compréhensifs à ce sujet, je finis toujours par retravailler ou au pire, je serre le budget au maximum et ils le savaient bien, je ne fais pas de folies. Les choses se résorbent doucement peu à peu au pire des cas.


En résumé, j'enchaîne les entretiens mais je ne suis pas dans les conditions psychologiques adéquates, je ne me sens pas suffisamment en sécurité, je m'inquiète de ne pas pouvoir assumer les frais si je retrouve du travail et pouvoir manger et garder un toit d'ici là. J'en ai marre de cette société qui te met la tête sous l'eau quand tu te noies.


Et sinon les gens, à vot'bon cœur: souriez! Cessez de faire la tronche et de vous montrer agressif, c'est lourd.

mardi 8 août 2017

Un sourire même sans chanter


Très lasse des gens, j'ai décidé d'aller me promener pour sortir et tenter de briser ma solitude. Pour me prouver que j'ai tort. Et bien, non. Si on sourit, les gens ne répondent pas au sourire, ils me regardent comme une extraterrestre et continuent à faire la tête.

J'étais un peu triste et ça va mieux, j'ai pris l'air, bien marché et confirmé qu'il n'y a qu'un parc que je n'aime pas soit dit en passant dans mon nouveau quartier. Pas de bout de chemin, hélas. Mais peut-être que sur un coup de chance, je trouverai un coin sympa.

lundi 17 juillet 2017

Angélique, Anne, Joffrey, Serge Adieu

Anne Golon est décédée ce 14 juillet. Elle était en train de réécrire sa saga en 14 tomes, j'ai hésité à l'acheter mais j'ai réuni à grand peine la série complète au bout de 10 années de recherches régulières, je n'allais pas recommencer.


  J'ai suivi la suite des aventures d'Angélique par les films de Bernard Borderie
  J'ai vu une interview d'elle, il y a quelques années et j'ai eu un coup de foudre pour ce que j'ai entrevu de sa personnalité tout comme je suis tombée en amour pour son héroïne à 13 ans lorsque j'ai mis par hasard la main sur un tome de cette fresque historique.

  Lorsque j'ai appris qu'elle entamait une réécriture de sa saga pour revenir au texte original, je l'ai trouvée infiniment courageuse et j'ai espéré qu'elle irait au bout, elle le méritait, je crois.



  Une grande dame s'en est allée, une grande héroïne est en deuil.

  Non, ce n'est pas une histoire mièvre, teintée d'érotisme. Même si la composante érotique et sentimentale est bien présente, c'est avant tout une aventure historique et l'histoire d'une jeune femme seule qui se débat pour survivre au XVII ème siècle. Nous allons en France dans le Poitou, à Candie et en méditerranée avant de rejoindre l'héroïne au Maroc et en Acadie française. Versailles, la ville de Québec, Toulouse, Paris, La Rochelle permettent au lecteur de découvrir presque toutes les couches de cette société, Angélique fréquente tour à tour la petite noblesse, la cour, les marchandes de Paris, les bas-fonds et les restaurateurs de la capitale, les colons du Nouveau-Monde, les corsaires et les protestants. Le fanatisme religieux et l'obscurantisme de cette époque est omniprésent, ainsi que les intrigues de cour et la chasse aux sorcières.

  J'avoue avoir un faible pour le premier tome et l'enfance campagnarde d'Angélique puis le passage à Versailles et au Maroc, mais ce que je préfère par-dessus tout, ce sont ses aventures dans le Nouveau-Monde qui nous présente une vie éloignée de nous et la vie dont elle a toujours rêvé: faire des gâteaux entourée de ses enfants, elle qui fut la Marquise à la triste robe puis la Marquise des anges des bas-fonds de Paris et enfin, la Dame du lac d'argent.
Je suis désolée, je n'ai saisi aucun saut de ligne, juste des retours à la ligne. Blogger fait encore n'importe quoi avec des interlignes qui n'existent même pas!

samedi 1 juillet 2017

Ca déménage à plein gaz ENI cherche la vache à lait de la honte

  J'avais fait toutes mes démarches en temps et en heure et pourtant, je n'avais pas d'eau chaude en arrivant dans mon nouveau logement. Alors qu'on m'avait assuré que ce serait bon lorsque j'avais fait les démarches par téléphone.


  J'ai appelé mon fournisseur de gaz, Eni pour information qui m'a dit que c'était "normal" et qui me proposait de payer une centaine d'euros pour avoir le gaz dès le lendemain. J'ai décliné parce qu'un déménagement coûte déjà assez cher et que le fait qu'il y a beaucoup de déménagement en ce moment ne me concerne pas et puis, je trouve cette sélection par l'argent tout simplement ignoble! Les riches paient, les pauvres attendent. J'ai fait les démarches largement à l'avance (presque un mois, on m'a seulement dit de donner les relevés de compteur en arrivant, chose que j'ai fait dans l'heure qui a suivi la remise des clés).  Ce n'est pas mon souci, je n'ai pas à payer, un déménénagement coûte assez cher et me mettre devant le fait accompli, ce n'est pas normal. J'ai un micro-ondes qui fonctionne LUI parce que chez EDF, eux, ne sont pas des boulets qui ne pensent qu'au "fric". Vive la toilette minimale!


  C'est une honte et j'en ai marre que de plus en plus souvent, les particuliers fragiles car ils sont seuls face aux grandes entreprises se retrouvent face à un dilemme: payer encore et encore ou rester dans la m... . J'ai appelé et jamais on ne m'a donné cette information, JAMAIS, je m'en serai souvenue. Je n'avais pas eu ce problème avec GDF ni des échéanciers où on me propose de payer le double de ma consommation habituelle sans raison (hormis leur trésorerie).


  Je suis fatiguée de ces pratiques et ça va finir chez la concurrence. J'ai déposé une réclamation qui ne donnera rien du tout. Mais c'est une honte en France en 2017 d'en arriver là.


Ajout:
J'ai eu des nouvelles d'ENI, j'ai fait remonter la chose et d'autres dysfonctionnements. C'est correct de leur part et j'espère que mon coup de gueule permettra que la chose ne se reproduise pas à l'avenir. J'ai cherché sur internet et je ne suis pas la seule dans ce cas. Lors de mon dernier déménagement, j'étais chez GDF en plein été et je n'ai eu aucun problème et pas de frais supplémentaires. J'espère qu'ils s'amélioreront sur ce point (et quelques autres). Parce qu'on aurait été en décembre, je n'avais pas de chauffage du tout et là, je n'imagine même pas le drame.

mercredi 21 juin 2017

Ma vie chez Pôle emploi 13: ARE, argg...

  En fin de droits, j'ai dû renvoyer un dossier d'ARE. Déjà, j'ai appris qu'on m'avait envoyé un dossier en me connectant à mon espace (sauf qu'on ne me l'a jamais envoyé, j'ai dû le demander et attendre) et j'ai dû renvoyer dix ans de bulletins de salaire.

  C'est une honte!
Je suis chômeuse en fin de droits donc je n'ai pas les moyens de griller une cartouche d'encre et payer en plus les timbres.
Ca m'a pris une journée entière! Je cumule les cdd depuis dix ans et merci! J'aurais préféré chercher du travail.
Ca m'a "flingué" une cartouche et je suis pauvre, j'ai dû me ruiner pour en racheter pas trop cher sur internet donc attendre.
Pourquoi remonter sur dix ans? Hormis pour décourager les chômeurs? Je suis convaincue que c'est ça: pôle emploi a TOUS mes bulletins de salaire en au moins six exemplaires (sauf les derniers) depuis le temps. Imaginez soixante bulletins de salaire à imprimer, vérifier et envoyer. J'ai eu pitié de la personne qui va traiter le dossier et j'ai fait un récapitulatif en surlignant bien le mois et l'année sur chaque bulletin. Qu'on ne vienne pas me prendre pour une c..., le nombre d'heures et les salaires de mes contrats sont forcément enregistrés quelque part dans la base de données de Paul Emploua. Et pourquoi ne pas remonter au dernier dossier d'ARE? Je vous le demande!!

  Bref, au lieu d'embêter les chômeurs, Pôle emploi ferait mieux de leur faciliter un peu la vie. En espérant qu'ils ne mettent pas deux mois à traiter le dossier, je n'ai pas d'épargne.

  Et dernière chose: chère personne qui traitera mon dossier, je te souhaite bon courage! Je t'ai facilité la tâche autant que possible avec une liste de mes bulletins de salaire, le mois et leur montant que j'ai ajouté en haut de chaque bulletin pour plus de lisibilité, mais bon courage quand même.

mercredi 14 juin 2017

Législativhallal

  C'est un petit coup de gueule. J'étais de nouveau assesseur. Et je voudrais pousser un coup de gueule concernant les repas. Je fais ça depuis quelques années maintenant et on a soit des sandwichs soit des salades au poulet reconstitué-dégueulasse-comment-peut-on-autoriser-une-telle-aberration. Là, on a eu du saumon, ça changeait un peu.

  Tu es végétarien/lien? Tu tries! Tu manges du poisson mais pas d'autre viande? On pourrait pour eux prévoir une salade sans viande du tout, sachant qu'il y a du fromage à côté. Et éventuellement pour les autres, une viande emballée quelconque à part (une tranche de pâté en croûte par exemple). Ou des œufs (en fait non, les œufs industriels qui ont été congelés (?) ou je ne sais quoi, non merci!). 

  Mais j'ai appris incidemment que le buffet de la mairie servait de la viande hallal. Déjà que je déplore que TOUT soit carné, hormis les fruits. En plus, TOUT est en sauce (après une telle journée, je pense qu'on peut pour une fois ne pas penser aux calories mais on a faim et c'est vite lourd pour les estomacs fragiles entre les salades en sauce, la viande, les beignets. Et puis, ce n'est pas diététique: on a faim donc naturellement,  le corps va se diriger vers du rapide et nourrissant donc gras et sucre. Donc les végétariens/liens n'ont pas grand chose à manger. Je crois qu'il y avait du taboulé mais majoritairement, on avait du sucré et de la dinde en sauce. Hallal donc. 

  Dans une mairie laïque qui finance ainsi une institution religieuse pour 7,5 % de la population donc une mairie LAÏQUE finance un culte minoritaire (vu que les autres sont athées, catholiques, juifs ou bouddhistes, hindouistes ou autre) avec l'argent de l'état en favorisant une religion minoritaire. 

  Je ne trouve pas ça normal, ce n'est pas indiqué, je l'ai su parce qu'on me l'a dit. Du hallal, pourquoi pas, mais pas tout hallal, il y a largement moyen de faire une viande hallal et deux normales. Et puis, on l'indique. Personnellement, je refuse le hallal (même si ça ne m'a pas empêchée d'apprécier ce plat en sauce) parce que ça finance une religion et que quand une religion vient te dire ce que tu peux manger ou pas, c'est grave et c'est de la dictature. La condition de mise à mort est ignoble, je mange de la viande (un peu) mais j'aime autant que ce soit fait proprement. Je suis farouchement attachée à la laïcité, je n'emm... personne avec mes croyances; mes enfants feront ce qu'ils veulent si j'en ai. C'est un choix personnel qui ne doit pas impacter les autres qui ne sont pas concernés. Oui, il m'est arrivé de travailler le jour de noël en finissant à 19 h. Si j'avais dû me lever le lendemain, je l'aurais fait ou j'aurais posé un jour de congé. C'est une affaire personnelle et qu'on m'impose par ignorance de la nourriture hallal, je dis non. Mais c'est pareil pour le poisson le vendredi dans les cantines... Surtout que je suis sûre que les musulmans n'ont rien demandé et que c'est la mairie qui a voulu leur faire les yeux doux en oubliant les autres.